É C O S S E

Petite escale estivale en Écosse, avec première étape Édimbourg, coincidant avec le festival Fringe. A vrai dire, on ne savait pas du tout que se tenait le festival à nos dates. Après coup, on a mieux compris la difficulté de trouver un logement. Il se tient en parallèle du Festival International d'Édimbourg, un peu comme le off d'Avignon. La ville bat au rythme des représentations, on y croise des troupes du monde entier, et de tout genre. Et en journée, sur les scènes montées partout dans la ville, se succèdent les spectacles ou simplement quelques teasing de ce qu'il sera possible de voir plus tard.

ECOSSE

Édimbourg est la première ville qu'il m'a été donné de visiter où les églises et chapelles étaient tellement nombreuses qu'elles ont été transformées en bar, en restaurant ou en librairie. Quelle sensation étrange que de commander une bière dans un lieu saint.... Pour les amoureux de vieilles pierres, la vieille ville reste l'endroit où se perdre. Un dédale de ruelles autour du Royal Mile qu'il fait bon arpenter aux premières lueurs du jour ou encore la nuit pour en apprécier tout le cachet. Pour les lèves-tôt encore, la surprise sera d'entrevoir des centaines de lapins sur les pelouses au pied de la forteresse, image impossible à voir le reste de la journée. Et un grand merci à l'écossais qui nous l'a recommandé, car dire ça avec le fort accent local est du pur bonheur: "there were hundreds of rabbits running everywhere"..., imaginez combien de fois les R sont roulés...

ECOSSE

En plus des chateaux qui sont le lieu commun, un autre élément essentiel du paysage écossais, le mouton. Dès que l'on quitte les villes il y en a partout. Et une chose remarquable d'ailleurs que je n'avais vu qu'en Irlande jusque là, est que certains de ces moutons sont encore flanqués d'une belle et longue queue, chose qui a disparu depuis longtemps en France, non? Et ne pas oublier non plus de gouter la panse de brebis farcie, plat national par excellence!

ECOSSE

A croire que la chance était de notre côté car nous avons eu beaucoup de soleil, un peu de gris et seulement une journée de pluie. Le thermomêtre est même monté jusque 21 degrés. Et une chose que je ne pensais vraiment pas faire, c'est se bainger. La météo était tellement clémente et chaude que nous avons pu faire une escapade en kayak sur le Loch Lomond, en maillot de bain et en T-shirt... Si, incroyable mais vrai! La rando kayak s'est même terminée en baignade dans le Loch (petite précision, ne surtout pas parler de 'lake' si l'on fait allusion à un des nombreux 'lochs', sous peine de réaction un peu allergique de la part des autochtones...)

ECOSSE

É d i m b o u r g

Il y a quelque chose de singulier dans les paysages qu'offre l'Écosse. Que ce soit l'humidité constante qui a verdi nombre de monuments, la pierre noircie également par le temps, la brume, ou encore les paysages quasi désertiques des îles et des Highlands, autant de détails qui concourent au dramatique de chaque scène.

G r a n d A n g l e

ECOSSE

F o r t e r e s s e   d '   É d i m b o u r g

ECOSSE

E n   r o u t e   p o u r   l e s   H i g h l a n d s

ECOSSE

L o c h   L i n n h e

ECOSSE

A r c   e n   c i e l   é c o s s a i s

ECOSSE

S t a f f a   I s l a n d

ECOSSE

H i g h l a n d s

ECOSSE

Q G   d e s   T é l é t u b b i e s

H i g h l a n d s   e t   î l e s

Suivant les conseils avisés de certains, nous avons choisi d'éviter l'île de Skye, visiblement surpeuplée et, en échange, de nous offrir une visite de celle de Mull. Je pense vraiment que nous avons fait le bon choix, car nous n'y avons croisé personne. Et finalement, revenir à l'essence même du voyage: se lever avec le soleil, prendre un premier ferry et traverser un bras de mer dans la brume matinale, conduire sur des routes désertes dans des paysages somptueux, et en prendre plein la vue! Mull est aussi le point de départ des excursions vers Staffa Island, une île volcanique dont la curiosité est une grotte dans laquelle on peut rentrer en barque lorsque la mer est calme, ainsi que ses magnifiques orgues basaltiques. La petite histoire voudra que ce jour-là notre bateau avait également été missioné pour récupérer une personne travailant pour Google. Elle avait passé là 3 jours pour 'cartographier' l'île et pour fournir des images à Street View. Une autre surprise fut également de croiser un requin à notre retour.

ECOSSE

Autre surprise de ce voyage à peine organisé, les Highland Games! Alors que nous étions en route pour Stirling, voilà qu'à la sortie d'une petite ville nous percevons comme une agitation anormale, beaucoup mais alors beaucoup de voitures garées, et un bruit de fond anormal. Comme une voix à un micro... Bref, il ne nous en fallait pas plus pour laisser notre voiture et aller voir de quoi il s'agissait. Et bien cela valait vraiment la peine! De gros bras projetant dans les airs des troncs d'arbres, une fanfare de plus de 80 cornemuses, des kilts à pertes de vues et de la bière, n'en jetez rien, vous êtes bien en Écosse!

É C O S S E

C O M M E N T A I R E S